Carrière Manager commercial

Start-up et bien-être au bureau

Quoi de mieux que de travailler dans un espace agréable, et cela, chaque jour de l’année ? Il est vrai que Travail, du latin tripalium, signifiait un pieu à trois pieds destiné à immobiliser et torturer les esclaves. Pour autant, est-ce qu’après tant d’années d’évolution il ne serait pas temps d’abandonner la souffrance qui peut être liée au travail ? Les chiffres parlent d’eux-même, 3 millions de travailleurs sont susceptibles de subir un burn-out. Sans pour autant en arriver jusque-là il est essentiel aujourd’hui de se concentrer sur place du bien-être au sein du travail. Et cela, les start-up l’ont bien compris.

Le site HappyTech a compris le besoin nécessaire de prendre en considération le bien-être au travail. Pourquoi ? En quelques chiffres, on a pu remarquer que le bien-être au travail fait baisser de trois jours le taux d’absentéisme, avec une baisse de 2% du turn-over et une augmentation de 5% de sa productivité. Cela passe par le besoin de partager les émotions, mais aussi de connecter les salariés plus facilement entre eux avec un accès simplifié à plusieurs services.

Trouver des parrains ou des mentors pour les nouveaux salariés dans une entreprise est un moyen d’entraide permettant de mieux connecter les nouveaux et les anciens qui donne un résultat très efficace. Il faut que ce processus concerne chaque employé de l’entreprise pour s’assurer d’une cohésion de groupe.

Plus les salariés s’entendent biens, plus ils prendront plaisir à travailler ensemble, ce qui du pain bénie pour tout manager.

Article en relation :Pourquoi les sales et les marketeux ne s’entendent-ils pas ?

Depuis quelques années un nouveau poste est apparu, Chief Happiness Officer (CHO). Il est encore aujourd’hui très peu connu, mais très utile. Son rôle est de s’assurer de la qualité de l’environnement de travail et des conditions de travail et d’ainsi améliorer le bien-être des employés. C’est un poste qui existe souvent dans les start-up, rarement dans les grands groupes.

En général, le rôle de CHO incombe à un employé volontaire : il fait ça en plus de son travail, c’est généralement aussi le responsable RH, mais certaines start-up possèdent des CHO à plein temps

Article en Relation :Comment conserver vos talents commerciaux ?

De même, hormis le statut salarial, un lieu de travail doit être agréable et doit donner envie d’y travailler. Encore une fois, les start-up sont bien connues pour intégrer des espaces de bien-être et de détente : le baby-foot est l’accessoire indispensable à toute start-up qui se respecte. De plus, une décoration agréable et épurée permet de pouvoir travailler en toute sérénité et efficacement. Il est aussi important de se concentrer sur l’aspect lumineux de l’entreprise. Il faut privilégier la lumière naturelle pour ne pas trop dépenser en énergie, mais aussi pour le bien-être des salariés.

Il est essentiel d’opter pour des luminaires élégants et qui consomment peu. Si vous ne pouvez pas changer vos luminaires, vous pouvez tout de même changer de contrat d’électricité pour en trouver un moins cher. Il vous suffit de cliquer juste ici pour comparer les offres d’électricité et trouver le fournisseur le moins cher selon vos besoins. De même si vous avez besoin de plus d’informations sur comment modifier ou résilier un abonnement, il vous suffira de cliquer sur ce lien.

Enfin, une chose méconnue : la couleur des murs est aussi très importante ! En effet, il n’y a pas pire pour travailler que des murs blanc ! Certaines start-up optent pour des murs bleus ou verts, réputés pour apporter de la créativité, et même parfois des murs rouges, pour booster la productivité.

Vous savez maintenant comment il est possible de donner plus de bien-être sur votre lieu de travail en toute simplicité. Il est important pour qu’une entreprise évolue et puisse être pérenne de s’intéresser au bien-être au travail.

You may also like
Les 5 choses à faire pour bien négocier son salaire quand on est sales
Comment rejoindre LA bonne startup quand on est sales ?

Leave Your Comment